Quant Absolument !

À Londres, le prestigieux musée du Victoria & Albert Museum accueille la plus grande exposition jamais organisée sur Mary Quant, la créatrice britannique qui a bousculé la mode dans les années 60. Intitulée "We want Quant", la rétrospective retrace l'histoire de la mode grâce à l'imagination, à l'audace et au fabuleux travail de MQ.

Au-delà de la révolution de la mini-jupe et des collants, nous allons parler de sa vision, de ses valeurs et de ce que son oeuvre a transmis à l'univers de la lingerie et du balnéaire!


Qu'est ce qui a fait basculer Londres dans la mode moderne ?

Dans les années 60, Mary Quant devient la reine de la mode contemporaine dans la sobre "Smoke city"! Aujourd'hui, la société Mary Quant Corporate existe toujours et se concentre sur sa gamme de produits de beauté, largement diffusée au japon.

"Le seul but de la mode est de rendre les vêtements dans l'air du temps accessibles à tous "

Mary Quant

LA VAGUE DU PRET-A-PORTER


Dame Barbara Mary Quant est née en 1930, dans les années 60 elle devient une légende de la mode, en participant à la sous-culture MOD, un mouvement underground fait de mode et de musique moderne, crées pour réveiller la scène artistique conservatrice de l'après-seconde guerre mondiale! À ce moment là, la mode commence à s’ouvrir au phénomène du Prêt-à-porter et à des créateurs de luxe comme Sonia Rykiel ou la marque Biba fondée par Barbara Hulanicki.


Rapidement, MQ apparait comme leader sur le marché et en 1955, avec Alexander Plunket Greene, son partenaire d'affaire et mari, elle ouvre son premier point de vente appelé "Bazaar". Pendant quelques décennies, son sens inné de la liberté, de l'audace et de l'innovation l'ont mené à proposer une vision unique de la mode féminine ! Les vitrines de Bazaar étaient si populaires que les journalistes internationaux en avaient fait un point de passage obligé et s’en inspiraient lors de leur voyage à Londres.


Gauche: Alexander Plunket Greene et Mary Quant à Bazaar en 1955.

Droite : couverture du magazine Time en avril 1955, lorsque le terme "Swinging London" bat son plein avec la folie des Beatles!


Parmi ses coups de génie, elle a utilisé la maille pour créer des vêtements à l'allure jeune, dans lesquels la femme peut se déplacer aisément et facile à porter. La longueur des jupes était ajustée selon le désir de la cliente, jusqu'à ce que celle-ci devienne la "mini". Elle a également détourné les uniformes et les vêtements d'homme en des tenues sophistiquées et féminines. Lorsqu'en 1966, elle reçoit le prestigieux prix OBE (Ordre de l'Empire britannique) pour sa contribution exceptionnelle au secteur de la mode, elle alla rencontrer la reine Elisabeth II vêtue d'une robe courte bleue marine et blanche, une tenue audacieuse pour l'époque qui reste dans les annales britanniques !

Robes inspirées par les uniformes de l'armée britannique, exposition au V&A de Londres

De gauche à droite: robes courtes exposées au V&A, la tenue crée et portée par Mary Quant pour reçevoir le prix OBE


QU'EST CE QUE MARY QUANT APPORTE À LA LINGERIE ?


Dans la vision de Mary Quant, soutenir l’émancipation des femmes était une valeur essentielle et fondamentale. Elle utilise donc les technologies modernes, les dernières innovations dans les tissus, la maille et les couleurs, comme ADN de création. Pour démocratiser le retour au travail des femmes et pour leur permettre de se déplacer facilement, de conduire ou de courir pour monter dans le bus, elle rends accessible les collants, les ensembles de lingerie décomplexés et les produits de beauté. Dans sa quête de liberté et de désir de modernité, Mary Quant crée un kit universel pour femmes et poursuit le chemin de Gabrielle Chanel, dans sa conception de vêtements révolutionnaires lorsque dans les années 20, elle s'inspire de maillots de bain en tricot et de la garde robe masculine pour adapter la mode aux nouvelles moeurs. Mary Quant rassemble l'histoire de la mode et de l'innovation pour créer une garde-robe moderne et internationale, correspondant au mode de vie du baby-boom, y compris dans l'univers de la lingerie!


La lingerie et les collants viennent compléter les collections comme si personne ne pouvait l'arrêter!


De gauche à droite: Lingerie des années 70, l'ancêtre des shapewear, une publicité pour les collants et les chaussures avec comme signe distinctif la marguerite , le logo qui est encore utilisé aujourd'hui.


"J'aimais beaucoup abattre les barrières, c'était très amusant. Très vite, cette collection a été présentée comme des "sous-vêtement d'extérieur " et vice-versa."

Quant par Quant, 1966


Par la suite, Mary Quant emprunte le "babygro" à la gamme enfant, reflétant son désir de conserver les libertés de l'enfance et de ne pas se conformer aux restrictions et aux règles de la vie d'adulte. Les expériences de Quant sur les vêtements dit "casual" peuvent être considérées comme le précurseur du "one-size" contemporain.

Orange playsuit in stretch terry towelling, Mary Quant, about 1967, UK. Museum no. T.96–2018. © Victoria and Albert Museum, London

Aujourd'hui, grâce à son célèbre style 70's, merveilleusement interprété par le mannequin anglais Twiggy, le style Mary Quant continue encore d'influencer les tendances et la mode ...

Pour preuve, ce que l'on trouve pour l'été 2019:

De gauche à droite: Une campagne publicitaire Mary Quant avec Twiggy 70's, collection Eté 19 SIYU, et Asceno vendues au Bon Marché Paris.

De gauche à droite: Sarah & Sorrentino chez Liberty London, la collection SS20 Jacquemus présentée en juin 2019, pour le 10ème anniversaire de la marque.

"MARY QUANT a révolutionné la rue avec ses créations enjouées et adaptées à la jeune génération: mini-jupes osées et pantalons pour femmes, collants et styles de maquillage audacieux "

Commissaire d'exposition V & A.


Combinant influences équilibrées et talent impertinent, Mary Quant est arrivée dans la mode à point nommé ! L'influence est souvent une question de notoriété lorsque le talent est directement lié à la bonne vision au bon moment. On pourrait résumer Mary Quant à une minijupe et à une coupe de cheveux reconnaissable, mais son amour pour les femmes et pour le dessin, combiné à la compétence de son mari pour mettre en scène son travail, ont donné naissance à la première marque avant-garde du Royaume-Uni, ce pays conservateur très contrasté ...


Et si Mary Quant était la douce "reine" du #futureisfemale ?

Jusqu'à février 2020, exposition "We want Quant" au musée V&A de Londres !


#wewantquant #60's #londonfashion #swinginglondon #maryquant #Alexander Plunket Greene #maryquantcorporation #fashionexhibition #victoria&albertmuseum #V&A #bazaarchelsea #Twiggy #SIYU #Asceno #lebonmarché #Jacquemus #futureisfemale

#quantabsolument #expositionmode #minijupe